• Archives

    Gérard Le Hébel, nouveau secrétaire de la section PS

    Gérard Le Hébel, nouveau secrétaire de la section PS

    Gérard Le Hébel, 63 ans, est le nouveau secrétaire de la section hennebontaise du Parti socialiste. Il succède à Marc Le Bouhart.

    Natif d'Hennebont, où il réside, marié et père de famille, Gérard Le Hébel enseigne les lettres modernes au lycée Colbert, à Lorient.

    « Sympathisant de gauche depuis toujours, je me suis engagé véritablement lors de la campagne présidentielle de 2012 pour soutenir la candidature de François Hollande. J'ai adhéré ensuite au Parti socialiste. J'ai participé fort activement à la campagne municipale. Je faisais d'ailleurs partie de la liste conduite par Olivier Prigent, indique le nouveau secrétaire. Mon objectif, c'est d'animer notre section de façon vivante - en encourageant l'expression de tous et de chacun - et dans l'unité : une fois qu'un point de vue majoritaire se dégage, il devient le point de vue de tous... En ce sens, j'entends continuer et approfondir la gestion de la section de mon prédécesseur. »

    Gérard Le Hébel indique encore qu'« à l'heure où les partis politiques souffrent, souvent à tort, d'un discrédit croissant, il faut ouvrir les portes et, en conséquence, imaginer les modalités qui puissent permettre au plus grand nombre de participer aux débats de la cité. »

  • Qui prévoit de dépenser combien ? Nous reprenons ici les informations publiées par Ouest-France la semaine passée. Cela concerne les budgets prévisionnels de chaque candidat pour la campagne municipale d'Hennebont.

    Tableau récapitulatif de l'article :

    Liste

     Nom du candidat 

     Budget annoncé  Recours aux dons
    Ensemble dans l'action Olivier Prigent 8 500 €

    Non

    Pour Hennebont, la gauche qui ose Serge Gerbaud 10 000 € Ne sait pas
    Hennebont Initiatives Citoyennes André Hartereau 19 000 € Oui
    Droite et Centre pour Hennebont Xavier Poureau 14 000 € Oui

    N.B : le plafond des dépenses autorisées est de 23 000 €

    Ensemble dans l'action, "un petit budget de campagne pour un projet ambitieux". Il faut rester cohérent au regard des exigences que nous connaissons aujourd'hui d'un point de vue économique et social.

    Les donneurs de leçon pris au piège ?

    Quelque part oui, ils clament haut et fort la réduction des budgets de fonctionnement et autres charges importantes à caractère pesant pour Hennebont et caracolent déjà en tête des dépenses de campagne. Certes remboursées à terme, et donc avec des effets indolores pour les candidats, mais pas forcément pour le contribuable.

    Les élections passées ont montré qu'un budget de 19 000 € n'est pas nécessaire (les sommes dépensées en 2008 se situaient entre 10 000 et 15 000 €)

    A quoi cela sert-il ? Organiser des séminaires et des "brunchs" pour les cadres et chefs d'entreprises ? Alors que dans le même temps on ne propose qu'une petite salle de réunion aux citoyens et aux associations ? Pour financer un énième autocuiseur solaire pour un pays en développement comme promis en 2008 et dont on est resté sans nouvelles ? 

    Ce n'est pas sérieux et ça donne déjà un aperçu des choix et des orientations budgétaires futurs par certains candidats ! 

    Les raisons d'un budget resserré :

    Parce que nous l'avons décidé dès le départ. Au regard des réalités économiques il ne nous est pas apparu opportun d'engager des finances superflues, il faut aussi montrer l'exemple. 

    Tout est fait "Made in Ensemble dans l'action" car nous avons les compétences au sein de l'équipe, pour réaliser des documents de campagne, pour manier les outils de communication, étudier les coûts d'impression des documents et compenser les efforts non portés sur une agence de communication (coûteuse) en étant très actifs sur le terrain !

    Cela rejoint aussi le sens de notre militantisme au sein de nos associations politiques respectives et les valeurs que nous partageons tous dans notre équipe.

    Pourquoi ne pas avoir fait appel aux dons ?

    C'est aussi un choix arrêté dès le départ. C'est autorisé et déductible des impôts. Mais à nos yeux ces dons n'ont aucun intérêt pour une échéance municipale, tout au contraire.

    Notre volonté de transparence et de cohérence éthique est à ce prix !

    Nous avons voulu éviter toute suspicion de lobbyisme malsain pour le fonctionnement de la démocratie. Nous avons exclu de nous mettre en porte à faux en étant redevable à des personnes privées des moyens de soutenir notre engagement politique. Pas question de mélanger les genres !


  • Débat entre candidats sur France Bleu Brezih-Izel

    Les 4 candidats aux élections municipales ont débattu vendredi 7 mars sur France Bleu Breizh-Izel en partenariat avec le journal Ouest-France.

    Olivier Prigent - Ensemble dans l'Action, s'est une fois encore démarqué des autres candidats par sa très bonne connaissance des dossiers importants d'Hennebont. 

    Emission à (re)écouter dans son intégralité (18 min) en cliquant sur le logo

    Débat entre candidats sur France Bleu Brezih-Izel


  • Première étape : Travailler en groupe et collecter les idées

    Tous les quinze jours, du 20 avril au 15 juin, adhérents, militants et sympathisants du Parti Socialiste se sont réunis le samedi matin au local du Parti, 10, avenue de la Libération (rond-point de l'hôpital) pour débattre de sujets de société et construire notre projet municipal.

    Entre trente et quarante personnes (en fonction des disponibilités et centres d'intérêt des uns et des autres) se sont réparties entre à chaque fois trois groupes de réflexion sur des thèmes en relation directe avec l'action municipale :

    • le développement de l'emploi, l'animation économique, l'attractivité de la ville,
    • la citoyenneté, les solidarités, la prévention et la sécurité
    • l'urbanisme, le logement et le cadre de vie,
    • les déplacements, le protection de l'environnement, les économies d'énergie
    • l'enfance et la jeunesse, le sport, l'éducation
    • la culture et le patrimoine, etc

    Les comptes rendus issus de cette douzaine d'ateliers témoignent d'un travail collectif extrêmement approfondi avec les adhérents et de nombreux sympathisants attirés par cette démarche à la fois vivante, concrète et constructive.

    Deuxième étape : Affiner l'esquisse du projet et le rendre réaliste, faisable et cohérent

    Entre septembre et octobre, les militants et sympathisants du PS et de l'UDB se sont de nouveau retrouvés à 4 reprises le samedi matin, au sein de  8 groupes de travail qui ont étudié la faisabilité des suggestions et propositions faites au printemps. Certaines idées sont analysées pour s'articuler et s'intégrer dans un programme intercommunal.

    C'est déjà l'heure des choix pour la mise en forme et la définition des modalités de diffusion du programme.

    Troisième étape : Présenter et diffuser le programme

    Les militants engagés dès la rentrée pour rencontrer leurs concitoyens (réunion publiques, porte à porte, présence en camping car, etc.) pour dialoguer avec eux afin d'aboutir à un projet définitif qui correspondra exactement à leurs attentes et à leurs besoins. Suite aux premiers retours de terrain, le programme est enrichi, complété et corrigé.

    Ce projet intègre bien évidemment les 4 axes qui fondent notre engagement :

    • une exigence de solidarité collective, en renforçant les dispositifs d'aide pour les plus démunis, premières victimes d'une crise due à la voracité d'un système financier irresponsable. Tous les Hennebontais (et en priorité les familles et les jeunes) doivent pouvoir disposer de services collectifs performants avec une tarification adaptée, et pouvoir accéder à une culture valorisant les associations et manifestations locales.

    • Le développement de l'emploi, en favorisant l'installation de jeunes entrepreneurs, en soutenant les dispositifs de formation et d'apprentissage.

    • Le renforcement de l'attractivité commerciale et touristique de notre ville par des aménagements efficaces et bien pensés, exploitant au mieux les nombreux atouts de notre ville, en offrant à tous les habitants un cadre de vie agréable et convivial.

    • le renforcement de la politique de développement durable déjà en place : préservation de l'environnement et de la biodiversité, réduction des pollutions et des nuisances, lutte pour les économies d'énergie et contre le gaspillage, développement des transports respectueux de l'environnement...

     Cliquez sur les images pour les agrandir et les consulter : 

    Découvrez notre programme

    Découvrez notre programme

     


  • Olivier Prigent se présente dans cette courte vidéo réalisée par Ouest-France.

    L'objectif est clairement affiché : "œuvrer tous ensemble pour le plus grand bien de la population"


    Municipales 2014 : Olivier Prigent, candidat du... par OuestFranceFR


  • Très active sur le terrain, l'équipe d'Ensemble dans l'Action se mobilise pour rencontrer le maximum d'Hennebontais.

    C'est lors d'une session de porte à porte, que le journal Ouest-France a accompagné Olivier Prigent et une partie de l'équipe dans notre quotidien de campagne.

    Un épisode publié quelques jours plus tard dans la rubrique "A la rencontre d'un candidat".

     

    Cliquez sur l'image de l'article pour le consulter





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique