• Hommage à notre camarade Loïc Fouillen, disparu le 6 octobre 2015

    Hommage à notre camarade Loïc Fouillen, disparu le 6 octobre 2015Discours prononcé  devant le Conseil municipal par Marc Le Bouhart, conseiller municipal socialiste, à l’occasion de la cérémonie d’hommage à Loïc Fouillen, le 29 Octobre 2015.

     « Monsieur le Maire, Mesdames, Messieurs les élus, Mesdames, Messieurs,

    Il me revient la lourde tâche de prendre la parole aujourd’hui devant vous, pour rendre un dernier hommage à Loïc, notre ami, qui nous a quittés le 6 Octobre dans sa 65e année à l'issue d'une longue maladie. C’est un homme de conviction, d’amitié et de simplicité que nous venons de perdre.

    Loïc avait fait sa carrière comme technicien en électronique à la DCN. Adhérent du Parti Socialiste depuis 1995, il devint secrétaire de la section d’Hennebont en 2000. Un vrai militant actif, fidèle et loyal.

    En mars 2000, Loïc est entré au conseil municipal, à la suite d’une démission. Il a continué d’être conseiller municipal pendant le mandat suivant de 2001 à 2008.

    En 2008, il est nommé délégué aux sports et aux loisirs. Puis, en juin 2009, il est nommé adjoint au maire et en plus des Sports et des Loisirs, il prend en charge l'Education et la Formation, jusqu’à la fin du mandat en mars 2014.

    Loïc avait particulièrement travaillé sur des dossiers très importants et très diversifiés au cours du dernier mandat : comme la construction du complexe aquatique de Kerbihan, le transfert du terrain de football du centre-ville à Kerlivio avec la création du terrain en synthétique, la mise en place des rythmes scolaires, la restructuration de l'école du Talhouët.

    Loïc avait visité d’ailleurs au printemps dernier le chantier de cette école du Talhouët et avait été très heureux de voir l’avancement des travaux auquel il avait contribué avec la détermination et l’efficacité que nous lui connaissions.

    Loïc a donc joué un rôle majeur au sein de l'ancienne équipe municipale où il était unanimement apprécié et respecté.

    Apprécié et respecté également par le personnel qu’il a côtoyé pendant près de 15 ans car Loïc était très présent, et avait su gagner sa confiance par son travail et sa droiture.

    Il laisse le souvenir d’un élu investi et efficace, soucieux de l’intérêt général, dévoué à la cause de sa commune. Son écoute et son sens du détail, se sont traduits par un investissement total dans les missions dont il avait la charge.

    Voilà des mois qu'il se battait contre un cancer avec toute sa volonté mais également en toute discrétion, ce qui était aussi l'un de ses traits de caractère.

    Je voudrais dire à sa famille, à son épouse Denise, à ses filles Carole et Céline, à ses petits-enfants qu’ils peuvent être fiers de lui et que l’hommage de ce soir est plus que mérité. Par son engagement, son travail, son exemplarité il a fait honneur à son mandat, il a fait honneur à notre commune.